Sur la traduction de “privacy”

Message 1, par Titus

§ Posté le 11/02/2014 à 17h 37m 11

Édit d'Elzen : ce message était initialement un commentaire à cet article, dans lequel j'évoque (très) rapidement la traduction du terme privacy. Considérant que le sujet est intéressant, mais en marge de l'article initial, je déplace donc à part.


Citation (Elzen)

Cette question de la protection des données personnelles est une problématique en plein essor ces derniers temps, surtout après les révélations que l'on sait concernant l'espionnage d'état mis en place à grande échelle. Et pourtant, ce concept semble tellement nouveau que nous avons encore quelques difficultés à trouver les mots pour l'exprimer.

On utilise généralement le terme anglais « privacy » ; mais je me suis laissé dire que les anglophones eux-mêmes regrettaient de ne pas avoir un meilleur terme. Les tentatives de traduction que je croise le plus souvent parlent d'« intimité numérique », parfois étoffés pour signaler que ce champ d'étude, en tout cas en informatique, porte surtout sur la protection de cette intimité (le fait de chercher à protéger l'intimité étant une conséquence directe de la notion d'intimité, me semble-t-il).


Si tu parles d'intimité numérique, on pourrait assimiler la protection de cette intimité à de la pudeur numérique, non ?

Message 2, par Elzen

§ Posté le 11/02/2014 à 18h 10m 26

La notion de « pudeur » sous-entend une part active forte de l'individu concerné : elle repose sur celle d'intimité, mais ne s'applique pas à tous les cas pour lesquels on veut préserver cette intimité (on pourrait mettre en cause, par exemple, la pudeur d'un participant à une émission de télé-réalité, mais l'usage de ce terme serait plus curieux vis-à-vis d'une caméra de surveillance qui filmerait son domicile).

En calquant au monde numérique, le fait de s'abstenir de mettre des photos personnelles à disposition de tous (et plus particulièrement de ne pas céder les droits sur ces photos, ce qui fait partie des conditions d'utilisations des gros réseaux sociaux) pourrait bien relever de la pudeur ; mais ça ne couvre pas, à mon sens, les cas de collecte d'informations automatisée à l'utilisation d'un service ou à la visite d'une page web.


Edit : nettoyage d'une autre intervention afin de conserver la lisibilité et l'intérêt de la présente discussion.

Message 3, par Titus

§ Posté le 18/02/2014 à 15h 17m 40

Dans ton lien en définition de pudeur, on peut lire la définition B:

Disposition, propension à se retenir de montrer, d'observer, de faire état de ce qui met en jeu (ou d'agir lorsque cela met en jeu) quelque chose qui touche de près à la personnalité, à la vie intime de quelqu'un, ou à l'essence de quelque chose; attitude de quelqu'un qui manifeste une telle disposition.


Il y a aussi la notion d'observation dans ta définition. Se retenir d'observer, de faire état.


Par contre, après réflexion, c'est vrai que cette notion n'implique pas vraiment la protection de l'intimité. Il s'agit plus d'une volonté de ne pas attenter à l'intimité des gens. J'aimais bien cette notion parce que justement ça impliquait en soi qu'à la fois les utilisateurs mais aussi les services fasse d'eux-même l'effort de « protéger » la vie intime.

Message 4, par Elzen

§ Posté le 18/02/2014 à 16h 50m 44

Yep, effectivement, j'avais perdu de vue le fait que la pudeur s'applique des deux côtés. Pour reprendre mon analogie, c'est aussi par pudeur que certains s'abstiennent de regarder des émissions de télé-réalité.

Dans cette optique, on pourrait en effet dire que la privacy concerne une obligation de pudeur, mais dit comme ça, ça fait assez curieux.


De toute façon, c'est une notion qui recouvre beaucoup de choses, et il est délicat de trouver « le » mot approprié pour ça (sinon, ce serait déjà fait). J'pense d'ailleurs que slystone pourrait nous dire un mot ou deux à ce sujet 😊

Message 5, par Slystone

§ Posté le 18/02/2014 à 17h 14m 47

Je pense qu'il n'y a pas de terme exact en français, c'est un terme qui nous a souvent posé problème pour le traduire, chaque fois qu'on l'a rencontré pour le Framablog. Oui on peut parler en quelque sort de pudeur, mais ce dernier terme ne peut pas décrire avec exactitude le mot, « pudeur » est connoté sur le plan moral.

« Privacy » désigne la maîtrise de toutes ses informations personnelles, que cela relève de notre initiative ou d'une collecte automatisée d'informations. Cela concerne le secret de nos correspondances, l'anonymat sur Internet, l'anonymat de nos correspondants, etc.

J'ai vu passer le terme « privacité » l'autre jour, terme qu'on pourrait considérer comme barbarisme, mais il semble utilisé de plus en plus. Peut-être va t-il faire bientôt son entrée dans le dictionnaire ? En tous cas je crois que je vais l'employer pour ma part.

Envoyer une réponse