Allègrement vôtre

allègrement… en deux mots aussi.

Message 1, par Elzen

§ Posté le 12/04/2010 à 15h 48m 20

Ces derniers temps, les boulversements climatiques font pas mal parler d’eux, et l’on entend de plus en plus un certain Claude Allègre, ancien sinistre de l’Éducation Nationale de son état, critiquer à tout va (à ce niveau, ce n’est même plus de la critique, c’est du bombardement à boulets rouges) les conclusions du GIEC, dont la fonction est de surveiller le climat, et le combat de Nicolas Hulot, qui veut s’en faire le porte parole. Et il le fait, à l’entendre, en sa qualité de “scientifique”.


Ah, vous êtes scientifique, monsieur Allègre ?


Eh bien dans ce cas, vous devriez savoir que même notre cher vieux Tonton Albert, que l’on considère encore comme l’un des plus brillants esprits qu’ait connu notre planète, et qui a révolutionné le domaine scientifique de l’astrophysique par ses deux théories successives de la relativité, était justement d’un niveau relativement déplorable dans cet autre domaine scientifique qu’est la physique quantique.

Quelle meilleure manière de prouver que, tout scientifique qu’on se proclamme être, on ne peut pas être spécialiste de tous les domaines à la fois ? Monsieur Allègre est géologue de formation, et je ne crois pas lui manquer de respect en supposant qu’il est moins intelligent qu’Albert Einstein. Or la géologie me semble beaucoup plus éloignée de la climatologie que ne le sont la physique de l’infiniment grand et celle de l’infiniment petit.


Je n’apprécie pas particulièrement Nicolas Hulot, et je ne l’ai pas attendu pour me préoccuper du respect de l’environnement. Et les conclusions du GIEC qu’il évoque, comme tout résultat de travaux scientifiques, sont susceptibles de contenir quelques erreurs. Mais je reconnaîtrai toujours plus de légitimité et de crédibilité à monsieur Hulot qu’à Claude Allègre sur les sujets qu’il évoque tant qu’il le fera en tant que citoyen concerné, ce qu’il est, et que l’autre le fera en tant que spécialiste, ce qu’il n’est en aucun cas.



Mise à jour :

Je me dois de revoir ma position : Claude Allègre a affirmé l'autre jour au journal télévisé qu'il était rigoureusement impossible que la France (ni que l'Europe, d'ailleurs, exception faite de l'Italie) subisse un jour un séisme de l'ampleur de celui qui vient de frapper le Japon.

Cet homme n'est donc pas, comme je le croyais, incompétent hors de son domaine de spécialité, mais bien, semble-t-il, incompétent tout court (je rappelle à toute fin utile qu'une des notions de base en sismologie est que la probabilité d'un séisme n'est jamais nulle. Certes, les risques sont bien moindres en France, mais qu'un tel événement se produise n'est pas impossible. Et ça, sa formation de géologue est censée le lui avoir apprit.)

Envoyer une réponse