Un Mac est un PC !

Message 1, par Elzen

§ Posté le 17/10/2009 à 23h 50m 39

Je m'attaque aujourd'hui à ce qui est peut-être l'une des confusions les plus fréquentes en informatique – fréquente parce qu'entretenue par des gens qui gagnent des sous avec. Il s'agit de cette légende urbaine qui voudrait qu'un “Mac” soit un ordinateur à part, radicalement différent des autres ordinateurs, ceux que l'on désigne habituellement par le sigle “PC”.


Si vous pensez que c'est le cas, désolé de vous l'apprendre, mais vous retardez d'une vingtaine d'années. À l'époque, la firme Apple avait bel et bien créé un ordinateur d'un type spécial, baptisé “Macintosh”, et qui était assez différents de ceux qu'on trouvait sur alors le marché. Mais ce n'était pas le seul : chaque marque d'ordinateurs était très spécifique. Mon vieil Amiga, par exemple, n'avait rien à voir non plus avec ce que l'on appelle aujourd'hui “PC”.

Mais qu'est-ce qu'on appelle “PC”, au juste ? Il s'agit, vous l'aurez compris, d'un type spécifique d'ordinateurs. Type qui a existé à peu près à la même époque que les deux autres sus-cités, et qui s'est par la suite imposé. Le nom initial était “Personnal Computer” (ordinateur personnel), et c'était une marque déposée de la firme IBM.

Lorsque les PCs d'IBM ont commencé à devenir de plus en plus répandus, on a vu apparaître d'autres ordinateurs construits sur le même modèle, et reprennant donc le mode de fonctionnement de celui-ci. Ils ont été regroupés sous l'appellation générique de “compatibles PC”, puis avec le temps, le “compatible” s'est perdu, et ils sont devenus simplement des “PCs”, bien que la plupart d'entre eux ne vienne pas de chez IBM.


Les ordinateurs que nous désignons aujourd'hui par “PC” peuvent être assemblés par un grand nombre de firmes différentes (Dell, Acer, Asus, Packard Bell, Hewlett Packard, MSI, etc...), voire même être par vous fabriqués à partir de pièces détachés sans aucun problème. Nous utilisons cette appellation générique, puisque tous ces ordinateurs ont la même structure et le même mode de fonctionnement.

En particulier, chacun d'entre eux possède une pièce que l'on appelle un "processeur", qui fonctionne avec un jeu d'instructions particulier. Tous les “PCs” ont des processeurs reconnaissant le même jeu d'instruction, c'est ce qui leur permet de faire tourner les mêmes logiciels.

Or, depuis vingt ans, les ordinateurs conçus par Apple ont évolué, jusqu'à devenir matériellement extrêmement proche des PCs. La seule grande différence qui restait au début des années 2000 était que leur processeur utilisait un jeu d'instruction différent, qui rendait donc la compatibilité plus difficile.

Mais depuis 2005, Apple a décidé de changer de type de processeur, et leurs ordinateurs utilisent maintenant exactement le même jeu d'instructions que les autres. Depuis 2005, donc (voire même plus tôt, si l'on prend un point de vue plus large), Apple ne fabrique plus des “Macintosh”, mais des PCs exactement comme les autres (sauf qu'il y a une pomme sur la coque).


Pourquoi, alors, cette différenciation qui n'a plus lieu d'être persiste-t-elle ?


Eh bien, les ordinateurs Apple ont une certaine réputation d'excellence, qui justifierait leur prix souvent largement plus élevé. Les pièces utilisées seraient de grande qualité. Je dis seraient, parce que, vous l'aurez deviné, c'est faux. Ou du moins, ce n'est plus vrai depuis un certain temps. J'en ai eu un pas trop ancien, je l'ai démonté, et je peux vous certifier que les pièces qu'on trouve dedans sont tout ce qu'il y a de plus moyen de gamme, rien qui différencie de ce qu'offrent certains de leurs autres concurrents. Et quand bien même, un PC haut de gamme resterait un PC.


Non, la seule différence, mais c'est là que nous sommes en plein dans la confusion, c'est qu'ils sont vendus avec un système préinstallé différent. La plupart des ordinateurs habituellement désignés par “PC” sont prééquipés de Microsoft Windows, tandis que Apple fournit son propre système d'exploitation, appelé MacOS.

Seulement voilà : un système d'exploitation, ça se change. Le matériel et le logiciel sont deux entités bien distinctes, et l'on peut parfaitement installer Windows sur un ordinateur Apple actuel. On pourrait d'ailleurs aussi bien installer MacOS sur un ordinateur de marque différente. (C'est interdit par la licence sous laquelle le système est placé, mais cette clause n'est ce me semble pas valide dans la loi française.)

D'ailleurs, à ce sujet, vendre(1) un système d'exploitation en même temps que le matériel sans vous laisser le choix, cela s'appelle de la vente liée, et c'est censé être interdit. Malheureusement, ce n'est pas toujours évident de faire valoir ses droits.


Et puis, des systèmes d'exploitations, il n'en existe pas que deux. Je vous en ai présenté quelques autres(2). Et le problème, en raisonnant en terme de matériel plutôt qu'en terme de systèmes, c'est qu'on les oublie plus ou moins volontairement.

Jetez un œil chez les vendeurs de jeux vidéos, par exemple : un certain nombre d'entre eux sont estampillés “PC/Mac”, ce qui indiquerait donc qu'ils peuvent tourner sur les deux sans aucun problème. Or, la plupart du temps, ils peuvent tourner sur Windows et sur MacOS, mais ne sont pas conçus pour les autres systèmes, que ceux-ci tournent sur un PC (de chez n'importe quel constructeur, Apple compris) ou sur un vieux Macintosh.


Attention donc au vocabulaire : si on considère que ça peut être le diminutif de “MacOS”, parlez de “Mac” autant que ça vous chante pour désigner le système d'Apple, mais n'oubliez pas que le système n'est pas lié au matériel. Les ordinateurs Apple actuels sont des PCs au même titre que les autres, et “PC” ne veut surtout pas dire “machine avec Windows dessus”.


Message 2, par Il_Palazzo-sama

§ Posté le 14/11/2009 à 10h 35m 21

C’est sans doute une des confusions qui m’énervent le plus.


« la seule différence, mais c'est là que nous sommes en plein dans la confusion, c'est qu'ils sont vendus avec un système préinstallé différent. La plupart des ordinateurs habituellement désignés par "PC" sont prééquipés de Microsoft Windows »

Heureusement, les petits rigolos de la FSF — pour être précis, un obscur gourou barbu connu sous le pseudonyme de rms — ont trouvé l’abréviation adéquate pour qualifier les compatibles PC vendus avec un Windows préinstallé :



(suspens)


… WC. (pour « Windows Computer »)


:D

Message 3, par Ouranos

§ Posté le 03/12/2009 à 19h 17m 37

Terrible ! "Ah, il fonctionne plus, ton WC ? Moi, j'ai un LC, ça marche 8)"

Message 4, par andso

§ Posté le 18/12/2009 à 21h 04m 09

Ce qui diffèrenciait les "Mac" c' était le processeur motorola et son jeu d' instruction, et son espace d' adressage linéaire, perdu lors de la transition vers le monde uniforme mais imparfait d' untel. La programmation y était + facile. Fin de monde.

Envoyer une réponse